Pressing

Pressing #17 : Juste une mise au point

Par Marion Haudebourg   
Le 08/07

Retour sur l'événement de la semaine et son traitement dans la presse. Pressing de la semaine du 2 au 6 juillet. Au programme : FOG, Le Point et des avions.

Depuis quelques semaines, c'est difficile. Un peu comme Claude Guéant, on découvre la vraie vie. La vie sans campagne électorale. « Rendez-vous compte », comme dirait François Hollande, la prochaine est dans deux ans. (« putain, deux ans », oui). Pour les passionnés de la chose politique et médiatique, le sevrage est un peu dur. Finis les Des paroles et des actes, les débats tendus en direct, les soirées électorales, l'heure de gloire de LCP, les meetings en direct sur Dailymotion avec une connexion qui plante.

Heureusement, il nous reste Le Point. Les unes du Point, depuis le 15 mai, c'est un peu comme si FOG revenait nous faire l'avion de temps en temps. 

« On arrête avec les bêtises ? », c'est exactement la première question qui vient en tête. FOG, FOG, FOG... On l'a perdu. Pendant toutes ces interventions sur France 2, on le sentait monter crescendo. Il s'ennuyait ferme dans cette campagne. Alors il a voulu mettre un peu de piment. Et ce soir du 12 avril, lors de la dernière édition de Des paroles et des actes avant le premier tour, il a explosé (en vol). Depuis, apparemment, il n'est pas redescendu. L'ennui lui a fait perdre la raison (et tout sens graphique).

Cependant, la gradation de l'attaque est efficace, reprenant subtilement les arguments de la droite. D'abord, attaquer « Monsieur Petites Blagues », sobriquet que François Hollande s'est efforcé de faire oublier pendant toute la campagne. Ensuite, enchaîner avec les accusations en tromperie - le fameux « plan caché » - sans oublier de continuer à pointer le ridicule d'un personnage, qui n'a définitivement pas les épaules. Et enfin, l'irresponsabilité. On passera outre le manque de cohérence d'une attaque sur le manque de crédibilité et de carrure puis sur un pouvoir trop important et nuisible, et celui d'une accusation de dépenses irraisonnées qui se termine en reproche d'une trop grande rigueur. On les pardonne, ils ont pris un coup sur la carafe. Laissons-les faire l'avion.

 

Tous les commentaires

Les commentaires

Plus d'actuels

Lu sur Owni ...

Lu ailleurs le 13/02

Les actualités vues dans le rétro ou, pour......

A rebours le 20/02

Un prénom qui claque, des frappes qui fusent,......

Sport le 19/03

Les articles les + lusLes Standards de SAM

Ressources humaines

Parce qu’à travers chaque être humain, un espace unique et intime...

Ressources humaines, le 04/05

Vu, lu, entendu

Le 18 août 1973, le fourgon d’une bande de jeunes gens tombait en...

Cinéma, le 17/08

En images

Anderson Cooper est à CNN ce que David Pujadas est à France 2 : la...

Instantané, le 24/04

publicité